Symboles et significations nordiques et vikings

Symboles et significations nordiques et vikings

Un symbole est une image ou un objet qui représente un concept abstrait, souvent lié à ses croyances religieuses. Chaque civilisation, de la plus ancienne à nos jours, a utilisé des symboles pour rendre l'abstrait concret et visible et pour donner l'assurance qu'une puissance supérieure était intéressée et sympathique aux luttes des êtres humains.

Les symboles utilisés dans la mythologie nordique avaient à voir non seulement avec des entités surnaturelles mais aussi avec les défis de la vie quotidienne et le mystère de ce qui attendait après la mort. Certains de ces symboles peuvent certainement être datés de l'ère viking (vers 790 - vers 1100 de notre ère), mais étaient sans aucun doute utilisés bien plus tôt. D'autres symboles semblent s'être développés plus tard (entre environ 1100 et environ 1300 de notre ère) après l'établissement du christianisme en Scandinavie.

Il y avait de nombreux symboles puissants de la période nordique-viking allant du loup (pour la protection), au cheval (protection en voyage), la croix de troll (une amulette qui protégeait des trolls), l'image du Vegvisir ('way guide', un symbole islandais tardif qui aidait à trouver son chemin) et le Web of Wyrd (toile du destin), ainsi que les runes dont on pensait qu'elles évoquaient des pouvoirs mystiques. En général, cependant, dix symboles étaient les plus populaires; ceux-ci apparaissent le plus souvent dans des histoires, des images et des amulettes :

  • Yggdrasil - l'arbre du monde
  • Le Valknut - Le nœud d'Odin
  • La Svastika/Roue-Soleil
  • L'Aegishjalmur - Heaume de la crainte
  • Mjolnir - Le marteau de Thor
  • Le Sventhorn – L'épine du sommeil
  • Gungnir - La lance d'Odin
  • Le bateau
  • Huginn et Muninn - Les corbeaux d'Odin
  • Le Triskèle - Les cornes d'Odin

Ces symboles se trouvent parfois sous la forme d'amulettes (comme le marteau de Thor), parfois dans des représentations de l'au-delà (comme avec le navire) et souvent dans des images concernant le voyage de la vie (la croix gammée/la roue solaire et le navire). Quel que soit le contexte dans lequel ils apparaissent, il est clair qu'ils étaient considérés comme des évocations importantes d'éléments surnaturels puissants.

La religion nordique n'était pas exclusive et il est donc courant de trouver des symboles chrétiens tels que la croix associée à un symbole païen populaire tel que le marteau de Thor. Jésus-Christ était initialement considéré comme un autre dieu sur lequel on pouvait compter pour la protection et la direction de la vie et le resta jusqu'à ce que le christianisme devienne la foi dominante et que les anciennes croyances disparaissent.

Vous aimez l'histoire ?

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite !

Yggdrasil

L'image de l'Arbre du Monde apparaît dans la mythologie de nombreuses cultures anciennes comme un symbole de connexion entre toutes choses et la nature cyclique de la vie : rien ne meurt finalement, tout est constamment dans un état de transformation sans fin – et naturelle. Selon le savant H. R. Ellis Davidson, Yggdrasil est « l'un des symboles les plus puissants de la mythologie nordique, se tenant au centre des mondes des dieux et des hommes » (Mythes et symboles, 23). Les neuf royaumes de l'existence – tous les mondes visibles et invisibles – étaient nichés dans ses racines, y compris Jotunheim, le royaume des géants, où se trouvait le Puits de sagesse de Mimir.

Bien qu'il reste beaucoup de débats sur la question, il est généralement admis qu'Yggdrasil était un frêne et que son nom signifie "Cheval d'Odin" comme dans l'arbre auquel le cheval du dieu le plus élevé est lié mais pourrait aussi signifier "arbre de la terreur" comme c'est l'arbre auquel Odin s'est accroché lorsqu'il s'est sacrifié à lui-même dans sa quête de la sagesse (Simek, 375). Le dragon de la mort Nidhoggr ronge les racines de l'arbre tandis que l'aigle de la discorde niche dans ses branches supérieures et un écureuil nommé Ratatoskr monte le tronc et redescend en délivrant des messages entre les deux. Le dragon, l'aigle et l'écureuil sont tous des symboles de changement car même Yggdrasil ne durera pas éternellement. Dans la bataille finale de Ragnarok, le crépuscule des dieux et la fin du monde, Yggdrasil sera détruit avec tout le reste mais renaîtra ensuite dans un nouveau monde.

Valknut

Le Valknut (le nœud d'Odin) est un symbole de la transition entre la vie et la mort et, selon Davidson, "est censé symboliser le pouvoir du dieu de lier et de délier" (Dieux et mythes, 147). Parmi les nombreux attributs surnaturels d'Odin se trouve son rôle de psychopompe, une figure qui guide les âmes des morts vers l'au-delà. Le nom du symbole est généralement traduit par "les nœuds de ceux qui sont tombés au combat", ce qui signifie des guerriers rassemblés par les Valkyries d'Odin sur le champ de bataille et amenés au Valhalla.

Le symbole est souvent associé à celui du cœur de Hrungnir (le cœur d'un géant vaincu par Thor qui était fait de pierre et pointé à trois coins) qui est similaire mais les érudits continuent de débattre pour savoir si les deux sont identiques. Davidson note que "des symboles ressemblant [au Valknut] d'Odin se trouvent à côté des figures du cheval et du loup sur certaines urnes funéraires des premiers cimetières païens d'East Anglia" (Dieux et mythes, 147). Comme le cheval, le loup et la mort sont tous associés à Odin, l'interprétation du Valknut comme symbole de passage protecteur d'un royaume à l'autre est probablement correcte, mais il n'y a pas de consensus scientifique général à ce sujet.

Croix gammée/Roue-Soleil

Dans la religion nordique, le disque/croix gammée est devenu de plus en plus associé à Thor et était porté comme une amulette et gravé sur les pierres tombales à la fois comme symbole de continuité et de chance.

Le symbole de la croix gammée est malheureusement principalement associé au parti nazi d'Allemagne au milieu du XXe siècle de notre ère, mais il s'agit en fait d'un ancien symbole de pouvoir, de sainteté, de prospérité, de continuité, de chance et de feu (la force vitale) qui apparaît dans l'iconographie de de nombreuses cultures et religions différentes à travers le monde. Dans la religion nordique, il était associé au dieu du ciel Thor et était souvent gravé sur des objets pour les imprégner de sainteté ou simplement de chance. Un forgeron, par exemple, aurait une croix gammée gravée sur son marteau non seulement pour la sanctifier pour son travail, mais aussi pour rendre l'objet porte-bonheur.

L'image de la roue, d'un disque ou de la roue solaire – étroitement associée à la croix gammée – symbolisait le ciel et sa relation avec la terre, la terre elle-même (qui était considérée comme un disque reposant sur l'eau), ou le cosmos . Dans la religion nordique, la roue/disque/croix gammée est devenue de plus en plus associée à Thor et était portée comme une amulette et gravée sur les pierres tombales à la fois comme symbole de continuité et de chance.

Aegishjalmur

L'Aegishjalmur (Heaume de la crainte) est également connu sous le nom de Casque d'Aegir et est un symbole de protection et de puissance sous la forme d'un cercle avec huit tridents émanant de son centre. Quiconque regardait l'Aegishjalmur était glacé de terreur et pouvait être facilement vaincu. Le nom est généralement traduit par « casque effrayant » (Simek, 2). Il peut avoir été sculpté sur des casques ou des armes.

Le Heaume de la crainte apparaît dans le Edda poétique (section fafnisme) et Edda en prose (Section Gylfaginning) dans le récit de la bataille du héros Sigurd avec le dragon Fafnir. Fafnir avait à l'origine le Helm of Awe et lui attribue son succès. Après que Sigurd ait tué le dragon, il prend le Heaume de la crainte pour lui-même. On pense que l'imagerie du trident est liée à la rune nordique de protection, tandis que la répétition de cette image huit fois dans un cercle l'associe à Odin à travers son cheval à huit pattes Sleipnir, combinant ainsi les concepts de protection et de pouvoir.

Mjolnir

Mjolnir était le nom du marteau de Thor, son arme magique qui revenait toujours dans sa main. C'était un symbole de la protection de Thor mais aussi de la fertilité, de la croissance et de la bonne fortune. Dans la plupart des histoires, on voit Thor utiliser son marteau pour protéger Asgard ou Midgard des menaces de géants ou d'autres êtres surnaturels mais, comme le souligne l'érudit Magnus Magnusson, « le marteau de Thor était plus qu'un simple symbole de force et de violence surnaturelles ; c'était aussi un emblème de fertilité qui était utilisé pour sanctifier les mariages et les maisons conjugales" (13). Le marteau de Thor est le plus connu des trois objets magiques de son arsenal, les deux autres étant sa ceinture de force et ses gants de fer.

L'image de Mjolnir apparaît le plus souvent comme une amulette. Lorsque les Scandinaves résistaient aux pressions de la nouvelle religion du christianisme, les forgerons ont créé des amulettes Mjolnir juste à côté des croix et plus d'amulettes du marteau de Thor apparaissent à partir de cette époque (vers la fin du 10ème siècle - 11ème siècle de notre ère) que toute autre. Mjolnir était le grand protecteur de l'ordre (Asgard, la demeure des dieux) contre les forces du chaos (les géants de Jotunheim) et sa perte était impensable. Quand il a été volé par l'un des géants, Thor a dû se déguiser en Freyja et se faire passer pour une mariée pour le récupérer.

Sventhorn

Le symbole Sventhorn ("épine du sommeil") est généralement représenté par quatre harpons d'affilée et était une image magique pour vaincre son ennemi en l'endormant. Le symbole est mentionné dans un certain nombre de sagas nordiques, mais il est probablement mieux connu du La saga des Volsung, chapitre 20, dans lequel Odin utilise le Sventhorn pour endormir la Valkyrie Brynhild.

On ne sait pas exactement comment un Sventhorn était utilisé dans la vie quotidienne, mais son but était d'induire un sommeil profond dont la victime ne se réveillerait pas pendant un temps considérable (ou jusqu'à ce que la personne qui l'utilisait le veuille). Il apparaît dans la littérature nordique parfois comme un objet physique réel, mais aussi comme une sorte de sortilège dans lequel le symbole est gravé sur une planche de chêne et placé sous la tête d'une personne (probablement déjà endormie) qui ne se réveillera alors que le le lanceur de sorts le veut.

Gungnir

Gungnir (la lance d'Odin) était un symbole de pouvoir, de protection et d'autorité. Son nom signifie « celui qui se balance » en ce sens qu'il amène les gens à Odin (Simek, 124). Gungnir, comme Mjolnir, a été fabriqué par les nains et a été utilisé par Odin pour se sacrifier à lui-même. Odin se transperce avec Gungnir alors qu'il s'accroche à Yggdrasil dans sa quête de connaissances. L'image de la lance d'Odin apparaît sur les céramiques et les urnes funéraires à partir du IXe siècle de notre ère jusqu'au triomphe du christianisme en Scandinavie. La lance a des runes magiques gravées dans la pointe, ce qui augmente sa précision et attire une armée adverse vers Odin (en d'autres termes, garantit qu'ils mourront et seront emmenés au Valhalla).

Selon le Ynglinga Saga (pour ne citer qu'un exemple), Odin lancerait Gungnir pour semer la terreur dans le cœur de ses ennemis : " (Davidson, Dieux et Mythes, 63). En conséquence, la première arme lancée dans un conflit serait une lance, représentant Gungnir, encourageant une armée nordique ou viking vers la victoire.

Bateau

Le navire viking est devenu synonyme de culture nordique et pour une bonne raison : le navire était un symbole puissant de la vie, des moyens de subsistance, du voyage dans la vie et de l'au-delà, et était utilisé par les Scandinaves pour le transport, le commerce, la guerre et comme vase funéraire pendant des siècles. Le plus ancien bateau nordique est le bateau Als (également connu sous le nom de bateau Hjortspring) du Danemark daté de c. 300 avant notre ère et les bateaux continueraient à jouer un rôle important dans la culture nordique.

Les navires et la mer ont joué un rôle prépondérant dans la vie et l'imagination des Normands. Ils étaient un facteur constant dans leurs activités quotidiennes. Après la mort, le navire était apparemment censé transporter le mort dans l'au-delà. (Magnusson, 21 ans)

Le vaisseau du dieu de la fertilité Freyr était dit énorme mais pouvait être plié facilement et gardé dans sa poche. Freyr, l'un des dieux du Vanir, était parmi les plus populaires (formant la trinité avec Odin et Thor comme les plus puissants du panthéon), et le navire a été associé aux propriétés magiques du Vanir, telles que la transformation , qui reliait le navire à la mort et à l'au-delà. La sépulture de navire la plus célèbre est le navire Oseberg, mais des sépultures de navires, ou des tombes en forme de navires ou contenant des images de navires, ont été découvertes dans un certain nombre de régions différentes.

Huginn & Muninn

Huginn et Muninn étaient les corbeaux d'Odin qui représentaient la pensée et la mémoire. Le lendemain d'une bataille était considéré comme un festin pour les corbeaux autant que pour les vautours, et le corbeau en est venu à symboliser Odin et sa salle des héros dans l'au-delà, tout en étant simplement une image de mort et de transformation. Les oiseaux, en général, étaient associés aux dieux mais le corbeau en particulier à Odin. Davidson note que « les oiseaux étaient sacrifiés à l'époque viking à la fois lors des funérailles et dans le cadre du grand sacrifice pour la victoire à Uppsala » et que les oiseaux qui se réjouissaient le plus des victimes sacrificielles étaient les corbeaux (Mythes et symboles, 98). Cependant, les oiseaux étaient aussi des symboles de la vie et aidaient Odin dans son rôle de vétérinaire.

L'image de Huginn et Muninn apparaît fréquemment sur les urnes funéraires et autres objets associés à la mort. Ils symbolisent évidemment les aspects intellectuels d'Odin mais, pour le commun des mortels, représenteraient le puissant souvenir du défunt et les pensées à son sujet.

Triskel

Le Triskèle (Cornes d'Odin) est une image de trois cornes imbriquées symbolisant la sagesse, l'inspiration poétique, Odin et la connexion entre les trois. Odin a volé l'hydromel de poésie aux géants, qui avait été brassé à partir du sang de Kvasir, l'homme le plus sage qui ait jamais vécu, et l'a apporté aux dieux, qui l'ont ensuite partagé avec l'humanité. Quiconque buvait de l'hydromel de poésie serait capable de composer des vers brillants et, puisque la poésie était associée à l'érudition, aurait également une grande sagesse.

Odin était le dieu de l'alcool, parmi ses nombreuses autres responsabilités, et était donc associé aux beuveries et aux beuveries. Davidson écrit que « la consommation de vin, de bière ou d'hydromel était d'une importance cérémonielle à toutes les fêtes et il semble que ce soit cela qui ait « sanctifié » la salle lorsque les hommes se réunissaient pour le sacrifice » (Mythes et symboles, 41). Les cornes imbriquées soulignaient le lien entre ceux qui se réunissaient pour des rassemblements communautaires les uns avec les autres et avec Odin.

Conclusion

Ces dix symboles et les nombreux autres utilisés par les Scandinaves et les Vikings dans leur vie quotidienne avaient le même genre d'importance que n'importe quelle iconographie religieuse pour les croyants d'aujourd'hui. Bien que l'on se réfère maintenant aux anciennes croyances nordiques comme à la «mythologie», ces croyances étaient tout aussi réelles et valables pour ceux qui y croyaient que la religion de tout croyant moderne, quelle que soit sa foi.

La Scandinavie préchrétienne était un monde imprégné des esprits et des dieux vivants du panthéon nordique. Les collines et les rivières, le ciel et la mer, étaient vivants avec ces entités. Lorsque le tonnerre grondait, c'était Thor conduisant son char à travers les cieux, et lorsque les champs poussaient, c'était Freyr ou Freyja générant la vie à partir de la terre. Odin, le chef des dieux, assurait aux guerriers déchus une existence continue dans sa grande salle du Valhalla, tandis que des coups de chance ou de hasard inattendus pouvaient être attribués au dieu filou Loki qui cherchait toujours de nouveaux moyens de causer du tort.

L'univers dans lequel les humains et les dieux vivaient était soutenu par le grand arbre du monde Yggdrasil dans lequel il y avait neuf royaumes différents, chacun abritant un groupe différent d'êtres tels que les elfes, les nains, les géants et, bien sûr, les dieux, et humains. Ces royaumes n'étaient pas des cieux lointains mais proches, et on pouvait être sûr que, si l'on avait besoin d'aide, un dieu comme Thor entendrait sa supplication et viendrait rapidement à son aide. Dans le même temps, cependant, un nain ou un esprit espiègle - ou même un fantôme - pouvait tout aussi bien apparaître devant sa porte, et ainsi divers rituels et symboles ont été développés pour se protéger.

De la même manière que les gens d'aujourd'hui se réconfortent dans les symboles de leur religion, les Scandinaves se sont appuyés sur ces symboles pour représenter qu'il y avait quelqu'un qui les surveillait. Peu importe à quel point le monde pouvait sembler dangereux et incertain, en se tenant fermement à une amulette du marteau de Thor, on était assuré que de l'aide arrivait et que quelqu'un, quelque part, veillait sur sa vie et offrait toujours paix et protection aux fidèles.


Le Valknut

Le Valknut (prononcé “VAL-knoot”) est l'un des symboles les plus discutés mais les plus énigmatiques de tous les symboles qui apparaissent en relation avec la mythologie nordique. Visuellement, il est composé de trois triangles imbriqués. Archéologiquement, il apparaît sur plusieurs pierres runiques et pierres commémoratives picturales qui datent de l'ère viking et se trouvent sur l'île suédoise de Gotland, ainsi que sur des objets funéraires provenant de l'enterrement du navire Oseberg en Norvège. [1] Son nom n'est mentionné dans aucune source d'époque valknut est un mot composé norvégien moderne qui signifie « nœud de ceux qui sont tombés au combat » et a été introduit par les Norvégiens qui ont vécu longtemps après l'ère viking. [2]

Quelle était donc la signification de ce symbole ?

La réponse courte est que nous ne savons pas.

Le Valknut sur la pierre Stora Hammars I, Gotland, Suède

Dans les archives archéologiques, le Valknut n'apparaît qu'en relation avec le culte des morts, comme dans les pierres runiques et l'enterrement des navires susmentionnés. Des symboles similaires peuvent également être trouvés sur les urnes funéraires des Anglo-Saxons, [3] un autre peuple germanique étroitement lié aux Nordiques sur le plan linguistique, ethnique et en termes de vision du monde et de religion pré-chrétienne.

Dans la plupart de ces cas, Odin est également présent. Même dans les cas où il n'est pas présent directement aux côtés du Valknut, nous trouvons souvent d'autres symboles qui lui sont étroitement associés. Par exemple, les urnes anglo-saxonnes présentent des représentations de chevaux et de loups, deux animaux qui sont souvent les compagnons d'Odin dans les contes mythologiques nordiques.

Trouver des associations à la fois avec la mort et Odin ne devrait pas surprendre, car Odin était, parmi beaucoup, beaucoup d'autres choses, un psychopompe, c'est-à-dire une figure qui transporte les esprits des morts vers le monde souterrain, puis de nouveau à le monde des vivants – ainsi que le chef de divers hôtes de morts, tels que les guerriers de Valhalla et de Wild Hunt.

Odin était également l'un des plus puissants de tous les magiciens et chamans. Dans les sources littéraires, Odin et les esprits qui l'accompagnent, tels que les valkyries, utilisent souvent une magie décrite en termes de liaison et de déliaison, liant l'esprit ou le déliant. Selon les mots de l'historien HR Ellis Davidson, “Odin avait le pouvoir de créer des liens sur l'esprit, de sorte que les hommes devenaient impuissants au combat, et il pouvait également desserrer les tensions de la peur et de la tension par ses dons de folie au combat, d'ivresse. , et l'inspiration. Elle et d'autres interprètent le Valknut, avec son apparence en forme de nœud, comme une expression symbolique de cette idée. [4]

Cette explication est d'autant plus plausible que la forme de magie nordique païenne que les sources mentionnent le plus souvent, à savoir le seidr, utilisait des images liées au filage et au tissage de la fibre pour symboliser le changement du cours des événements. Le tissage dans ce sens symbolique et le pouvoir spirituel étaient presque synonymes, il n'est donc pas surprenant qu'un symbole impliquant le pouvoir sur la vie et la mort soit visualisé comme un nœud.

Une explication moins satisfaisante que certains chercheurs ont invoquée est que le Valknut pourrait être le “Hrungnir‘s Heart” (Hrungnis hjarta) mentionné dans l'Edda en prose de Snorri Sturluson : « Hrungnir avait un cœur en pierre dure et pointu à trois coins, tout comme le symbole sculpté qui s'appelle depuis le cœur de Hrungnir. » [5] Tout ce que cette description nous dit sur la forme visuelle du Cœur de Hrungnir, c'est qu'il avait une forme triangulaire. C'est une description si générale que l'idée que le cœur de Hrungnir et le Valknut sont le même symbole ne pourrait être vraiment prise au sérieux que si le contexte archéologique dans lequel le symbole apparaît correspondait à la description de Snorri. Comme nous l'avons vu, c'est loin d'être le cas. Le “cœur en pierre dure” est totalement incongru avec la magie extatique d'Odin’s.

Ainsi, étant donné l'état actuel de nos connaissances, nous pouvons raisonnablement supposer que la signification du Valknut a beaucoup à voir avec la mort, le passage de la vie à la mort et probablement à nouveau, Odin, et le pouvoir de lier et de délier. Cela suggère de manière puissante et convaincante une gamme particulière de significations possibles. ça nous dit quelque chose de sa signification, mais ceci est si général qu'il ne peut guère être l'ensemble du tableau. Le Valknut était-il censé conférer un pouvoir particulier sur la vie et la mort ? Si oui, a-t-il conféré ce pouvoir à celui qui a dessiné le symbole ou à la personne décédée sur laquelle il a été dessiné ? Cela a-t-il aidé à amener un état particulier souhaité d'être dans le royaume des morts, ou cela a-t-il hâté le retour des morts à la vie, ou quelque chose d'entièrement différent ?

En fin de compte, alors, alors que nous pouvons être relativement sûrs des idées auxquelles le Valknut était associé, sa signification particulière est un mystère alléchant.

Vous cherchez plus d'informations sur la mythologie et la religion nordiques ? Bien que ce site offre l'ultime en ligne introduction au sujet, mon livre L'esprit viking fournit l'introduction ultime à la mythologie et à la religion nordiques période. J'ai également écrit une liste populaire des 10 meilleurs livres de mythologie nordique, que vous trouverez probablement utile dans votre quête.

[1] Simek, Rodolphe. 1993. Un Dictionnaire de Mythologie du Nord. Trans. Salle Angèle. p. 163.

[3] Ellis Davidson, Hilda Roderick. 1964. Dieux et mythes de l'Europe du Nord. p. 147.

[5] Simek, Rodolphe. 1993. Un Dictionnaire de Mythologie du Nord. Trans. Salle Angèle. p. 163.


Le rôle des symboles vikings dans leur vie quotidienne

L'utilisation de Symboles vikings par le peuple nordique a une connotation superstitieuse. Les Vikings étaient un civilisation extrêmement superstitieuse, comme beaucoup d'autres.

Par conséquent, ils ont utilisé ces symboles comme amulettes à de nombreuses fins pour améliorer leurs performances pendant la guerre, pour réussir dans les affaires ou pour effrayer les trolls et les elfes.

Ces représentations avaient quelques à des fins magiques, religieuses, de protection, de célébration ou de chance et d'amour. Un symbole était utilisé pour presque tout. Dans la plupart des cas, comme nous l'avons mentionné, ils étaient utilisés comme amulettes.

Les peuples nordiques appréciaient la protection qu'ils offraient, surtout en temps de guerre. Dans d'autres cas, on leur a attribué un sens religieux et spirituel. Certaines de ces amulettes ont de nouveau gagné en popularité ces dernières années. Surtout en raison des nouvelles religions néo-païennes ou des célèbres Série “Viking”.

Tous ces symboles vikings que nous connaissons qui sont apparus sur pierres runiques, gravures et quelques armes pendant la bataille. De nos jours, cette symbolique, tout comme celle celtique, est une source d'inspiration pour les tatouages.


Noms de famille basés sur la profession des Vikings

Jetez un œil à quelques noms de famille en vieux norrois qui sont dérivés de diverses professions.

37. cloche – Ce nom de famille a une origine allemande et anglaise. C'est un nom professionnel pour les fabricants de cloches.

38. Bondé – Du terme vieux norrois « bondi » qui signifie « agriculteur ».

39. Breiner - Du mot moyen haut allemand « brie », ce nom de famille viking signifie « bouillie ».

40. Salle – Ce nom de famille a été donné à une personne qui travaillait dans une salle, la maison du noble médiéval.

41. Hjorth – Dérivé de « Hjort » qui est le mot suédois pour « cerf ». Très probablement un nom professionnel.

42. Corne – Un nom professionnel donné à ceux qui jouent du cor ou sculptent des objets dans des cors.

43. couronne – Du mot allemand « Krone » qui signifie « couronne », il a été utilisé comme surnom par ceux qui travaillaient dans une maison royale.

44. Pihl – Ce nom vient du mot scandinave « pil » qui signifie « flèche ». C'est un nom professionnel utilisé pour les archers.

45. Anneau – Du mot allemand « Rinc » qui signifie cercle. Utilisé comme nom professionnel pour ceux qui fabriquent des bagues.


10 symboles de la mythologie viking nordique et leurs significations

L'origine de la mythologie nordique se trouve dans la préhistoire nordique. Après la christianisation de la Scandinavie, la mythologie nordique s'est développée rapidement et est devenue le folklore de la région nordique, dont une partie existe encore à ce jour. La mythologie nordique après la renaissance romantique des Vikings est fortement influencée par la littérature moderne et la culture populaire.

Les documents les plus existants concernant la mythologie nordique peuvent être datés de la période entre le 11ème siècle et le 18ème siècle, ils sont protégés par la dictée pendant plus de deux siècles. Les chercheurs ont commencé leur étude à partir de ce point, en particulier le Edda en prose et Heimskringla écrit par Snorri Sturluson, qui croyait que ces mythes pré-chrétiens étaient liés à de véritables personnages historiques.

Voici quelques-uns des symboles les plus populaires dans Viking Âge ci-dessous.

Le cœur de Hrunger

Ce symbole nordique a été trouvé pour la première fois dans la pierre sculptée nordique nommée Valknut , ce qui signifie guerriers tués ou nœud. Il est également appelé « le cœur de Hrungnir » en mémoire de Hrungnir, un jötunn dans le Edda en prose. Ce symbole a été trouvé sur plusieurs pierres sculptées avec des motifs funéraires et est considéré comme un emblème de l'au-delà.

Les trois triangles imbriqués et les neuf points du symbole Valknut sont parfois utilisés pour représenter le cycle de renaissance, de fetation et de régénération. L'imbrication suggère également l'interconnexion entre trois mondes : la terre, l'enfer et le paradis, qui comprennent neuf royaumes.

Pendentif Mjölnir

Les Pendentifs Mjölnir ont été portés par les païens nordiques entre le 9 e et le 10 e siècle. Mjölnir, également connu sous le nom Marteau de Thor, est l'arme utilisée par Thor dans la mythologie nordique. En tant qu'arme exclusive de Thor, Mjölnir peut toucher la cible avec précision lorsqu'il est projeté.

L'Yggdrasil

Dans la mythologie nordique, Yggdrasil est un immense arbre situé au centre de l'univers, reliant les neuf royaumes autour d'Yggdrasil. Yggdrasil est largement considéré comme un terme signifiant "cheval d'Odin". On pense également qu'il s'agit d'un énorme frêne chinois sacré.

Klaxon d'Odin

La corne d'Odin se compose de trois cornes imbriquées, il représente le dieu seigneur des divinités nordiques, Odin. Ce symbole en forme de corne se trouve couramment dans le Eddas, et est souvent rappelé dans les rituels de grillage traditionnels nordiques. Dans certaines histoires, chacune des trois cornes est également appelée Odhroerir.

Sleipnir

Dans la mythologie nordique, Odin monte un cheval à huit pattes nommé Sleipnir . Cette créature puissante et magique se retrouve souvent dans la prose et les poèmes. L'image de Sleipnir a été trouvé pour la première fois sur une pierre sculptée du VIIIe siècle. De nombreux chercheurs pensent que Sleipnir a huit pattes au lieu de quatre comme d'habitude. C'est l'emblème du voyage dans le chamanisme, ce qui signifie que ce symbole du cheval peut provenir de la religion indo-européenne primitive.

Symboles des neuf royaumes

Dans la cosmologie nordique, il y a neuf royaumes connectés par Yggdrasil. La description des neuf royaumes n'est pas exacte, parce que le Edda poétique a été écrit d'une manière vague et probablement influencée par la cosmologie du christianisme médiéval. La mythologie de la genèse nordique décrit comment tout naît entre le feu et la glace, et comment les divinités créent la maison de l'homme.

Gungnir

Dans la mythologie nordique, Gungnir est la lance magique d'Odin, qui frappe et tue toujours la cible.

La croix gammée ou roue solaire

La croix gammée ou roue solaire, un symbole de chance, de sainteté, de pouvoir, de prospérité et de ciel. Cet article couvre à la fois son utilisation et sa signification originales et son appropriation tragique ultérieure par les nazis.

De tous les symboles vikings, la croix gammée est très certainement celle qui a presque perdu sa véritable signification.
Le symbole, qui a été utilisé pour la consécration et la bénédiction par les Vikings et les Indo-européens d'une manière très similaire à Mjölnir, a été approprié par Hitler et le parti nazi et est malheureusement largement associé à cela et seulement à cela depuis lors.

Si une personne ou une chose était sanctifiée en utilisant la croix gammée, cette personne/chose deviendrait sainte et chanceuse. En fait, la croix gammée était considérée comme le symbole/le charme de chance le plus important par certaines personnes. On croyait qu'il amenait une personne dans un état désespéré et chaotique à une personne qui est de force, de prospérité et d'ordre.

Aegishjalmur/Aegishjalmr, le casque de la crainte et de la terreur

un symbole de protection et de puissance, mais dans un sens plus sombre et plus individualiste que Thor’s Hammer.Aegishjalmur (également connu sous le nom de Heaume de crainte et terreur) est un bâton runique connu comme un symbole viking de protection.

Le mot Aegishjalmr est composé de deux mots différents en vieux norrois : aegis signifiant « bouclier » et hjalmr signifiant « barre ».
En fait, les guerriers vikings avaient l'habitude de dessiner Aegishjalmr sur leur front pour se protéger de leurs ennemis et leur faire peur.
Le symbole est mentionné dans plusieurs sagas concernant les actes des héros vikings, dont la Völsunga Saga.
Aujourd'hui, l'Aegishjalmur est dessiné ou utilisé sous forme de tatouages ​​comme symbole de protection ou d'identification parmi les croyants Asatru.

Vegvisir, la boussole viking/la boussole runique

un symbole d'un manuscrit magique islandais moderne (et donc pas nécessairement un véritable symbole "nordique"), qui était censé aider à trouver son chemin en cas de perte.

Largement associé à Aegishjalmr ou parfois même confondu avec lui en raison de la similitude entre les deux, le Vegvisir est un autre symbole viking composé de bâtons runiques.
Vegvisir-Viking-Symbol-of-Protection-and-Guidance-The-Runic-Viking-Compass

Le Vegvisir, également connu sous le nom de boussole viking ou la boussole runique, était censée guider une personne qui pourrait perdre/perdre son chemin. Il serait également tiré sur les navires vikings avant leur départ pour s'assurer qu'ils rentreraient chez eux en toute sécurité.

Cela dit, il existe une confusion sur l'origine du symbole et s'il s'agit ou non d'un véritable symbole hérité de l'ère viking car il existe très peu de ressources le mentionnant.


Symboles vikings : le casque de la crainte

Le terme aegishjalmr signifie le casque de la crainte ou de la terreur. Le symbole était le plus souvent utilisé en magie pour induire l'illusion ou l'oubli. Une forme spéciale de magie appelée seior était utilisée pour créer des illusions ou empêcher les gens de voir les choses telles qu'elles sont réellement. Ainsi, ce symbole était utilisé pour cacher quelqu'un à ses poursuivants. Il est souvent mentionné dans les sagas comme étant utilisé par les femmes qui pratiquaient ce genre de magie. Le Heaume de la crainte pouvait être gravé sur une peau de chèvre, qui était ensuite jetée sur la tête du fugitif. Même après l'avènement du christianisme, la croyance en l'aegishjalmr a persisté.


5. Le symbole Yggdrasil / L'arbre de vie

5.1 Que signifie yggdrasil ?

Yggdrasil signifie “cheval d'odin” ou “cheval d'yggr”, “Ygg” étant traduit par “le redoutable”, représente l'un des nombreux noms donnés dans Gylfaginning au dieu tant redouté Odin et & #8220drasill” étant traduit par “horse”.

5.2 Que symbolise l'yggdrasil ?

Yggdrasil ou Yggdrasill est présenté comme un frêne à feuilles persistantes, le plus grand et le plus parfait de tous les arbres (dans certaines versions du mythe nordique, comme en Suède ou au Danemark, Yggdrasil est un “if*”).

Ses branches couvrent et s'intègrent au ciel et à la terre. Ce symbole nordique est l'arbre cosmique, l'arbre de vie, le centre du monde.

Yggdrasil symbolise la vie de tout, ce n'est pas seulement l'un des symboles les plus importants de la culture viking et scandinave mais aussi l'élément fondateur de la foi nordique elle-même.

C'est le pilier-axe de la cosmogonie nordique (système de formation de l'univers).

Autour de lui, les textes anciens disent qu'il y a 3 ou 9 (3ࡩ) mondes. The 3 of which these texts speak are Asgard, Midgard and Utgard, the latter integrating the 7 additional worlds (we see this just after).

The old versions never give the names of the other 7 worlds, even when they speak of 9 worlds. However, tradition has come to identify them as we will see.

*It is interesting to note that in Old Norse, “yew” is sometimes called Barraskr, which literally means “needle ash”.

5.3 Who lives in yggdrasil ?

This Axis Mundi, is the seat of the gods. There is their Asgard sanctuary meaning “Abode of the Ases” located above the human world.

There are also the other worlds:

    • Midgard meaning “the middle enclosure”, it is the place where the Men reside. Everything outside Midgard is called Utgard. Create at the beginning of the world with the eyelashes of Ymir the primitive giant. Midgard is both the name of the place and the palisade that surrounds it.
    • Helheim meaning “Hel’s Domain” (Hel which means “other world” or “hidden domain underneath” is the name of the goddess, daughter of Loki and the giant Angrboda. It is the place where the dead who did not have access to Valhalla (usually men who died of illness and old age) find themselves.
    • Niflheim meaning “Dark World” or “Fog World” it is the ice domain, it would be located in the north* opposite Muspellheim the fire domain. Ice and fire, shadow and light, between them, they form the two poles of northern symbolism. There is a subpart of this world called Niflhel “Hel’s Nebulous Part”, it is the place where the souls of evil men reside, it is often represented in the underground of the cosmos.
    • Muspellheim meaning “World of Fire” and as we have just seen, the opposite of Niflheim. This kingdom is located in the south* of the world. It sends burning sparks melting the ice of Niflheim and causing the birth of Ymir, the primitive giant.
    • Jötunheim meaning “world of giants” who have been transformed into demonic beings. The giants are in reality, the raw forces of nature. This kingdom is located in the East*. It is important to note that these are two giants Bor and Bestla are the ones who gave birth to Odin. (Anecdote: Jötunheim is the name of a 2470m mountain range in Norway)
    • Álfheim or Ljösalfheim meaning “world of the Alfes” (Elves) is one of the many divine residences. The home of the light-elves and Freyr’s residence, this place had been given to him by the gods Ases since the appearance of his first tooth. (Anecdote: Álfheim is the name given to the territory located between the rivers Götaelf and Glom between Norway and Sweden) The only possible link that can be made with the Alfes is the people of the Alfar who lived there, being known to “be more beautiful than all the other peoples” with for ancestor “Haraldr-fairhair”.
    • Svartalfheim, meaning “world of the Black Alfes”, is the place below the earth, where Alfadr (one of the names given to Odin) sends Skirnir, Freyr’s messenger, to meet the dwarves and ask them to make Gleipnir, the only link that can hold the Fenrir wolf. It is at this same place that Loki goes to have the magic objects we saw above made, especially Mjollnir. It is interesting to note that very often it is the dwarves who are mentioned in this place and not elves. Snorri Sturluson speaks of “the dwarves’ underground dwelling place”, which suggests that for him, black elves and dwarves are the same thing.
    • Vanaheim meaning “world of the Vanes”. The Vanes are the second largest family of gods, they are closer to the population. These are the gods linked to the fertility of beings and the fertility of nature. The most important Vanes are Niord and his children Freyr and Freyja. This kingdom is located to the west* [IMPORTANT] Although this world appears in most representations of Yggdrasil, it appears in no other text than Snorri’s “Skaldskaparmal”. It is often concluded that he invented this place to create a counterpart to Asgard.

*There are many variations concerning the arrangement of the nine worlds around the Yggdrasil tree. The “Norse” sources never talk about it and never say which world constitutes “the nine worlds”.

It is for this reason that it is preferable not to affirm an exact nominative disposition, it must be understood that absolutely all the representations that can be found of Yggdrasil with the disposition and names of the nine worlds on the Internet and in books remain interpretations and do not constitute the truth.

The whole of Nordic mythology and religion are made up of ambiguities and sometimes even contradictions.

To illustrate this point, there are according to some texts in which variants to this division of the nine worlds are described. Helheim and Niflheim are one and the same world, and the dwarf world called Nidavellir appears.

We can also notice that the names of these worlds all end with the suffix “heim” or “heimr” which means “world, kingdom” and on the other hand “gard” or “gardr” meaning “enclosure”.

Some research guided by ancient sources suggests that the nine kingdoms once all bore the terminology “heimr”, so Midgard is called “Mannheimr” and Asgard “Godheimr”.

The multiple translations over time would have led to confusion between the names of places and worlds themselves, leading to the loss of these terminologies.

5.4 What is yggdrasil in mythology ?

We have seen that Yggdrasil is a gigantic ash tree norse symbol, considered as the cosmos itself, welcoming the nine worlds and all that it contains.

We can now talk about the foundations of Yggdrasil, this cosmic tree is supported by 3 roots, each connected to a source :

    • The first root is found under Asgard, it dives into the very sacred source called “Urdhr” derived from “Urdarbrunnr” meaning “well of fate”. It is at this source that the Ases cross the Bifrost Bridge (also called Àsabrù) every day to hold their council. This source is guarded by 3 women called Nornes “Urd, Verdandi and Skuld” meaning respectively “what was, what is becoming and what should happen” (i.e. past, present and future) who have the role of fixing men’s destiny. They sprinkle the root of the great ash tree with the mud from the Urdhr spring every day so that it does not rot.
    • The second root is connected to the source “Mimir” literally “memory”, it would be located under the world of giants. This well buried wisdom and intelligence, its guardian takes a sip every day and became a very wise man. Odin, one day he went there to ask to drink a sip of his water (called mead by the poets) but he had to leave his eye in exchange to get access to it. Here is what the “völuspa” tells of this story :

  • The third in the “Hvergelmir” spring meaning, “thunderous spring” or “roaring cauldron”, it is the mother source of all rivers. It is located in the heart of Niflheim, it is also here that the cosmic serpent Nidhoggr, meaning “one who strikes hatefully”, gnaws at the root of Yggdrasil and devours the world from below.
  • Hraesvelg being translated as “the one who devours corpses”. Located in the northern sky, this eagle-shaped giant is the one who creates the wind when it takes flight, because its wing flapping is so powerful that it sets the sea in motion and fuels the flames.
  • Heidrun meaning “bright” is a goat on the roof of the Valhalla. It grazes the young shoots of the Laeradr tree* and produces mead from its udders, filling huge inexhaustible tanks every day. This Mead is served at will to the Einherjar or Einheriar “those who fight alone”, those warriors who died in battle, brought to the valhalla by the valkyries.
  • Eikthyrnir is “the one who has oak antlers (horns)”, this deer is also found on the roof of the valhalle/valhalla to graze on the young leaves of the tree*. From these horns no water flows drop by drop into Hvergelmir, the mother source of all rivers.
  • Ratatoskr meaning “tooth that drills” is a squirrel that travels through Yggdrasil’s trunk to exchange what is said between the eagle perched in the branches and the nidhogg dragon found in the roots to sow discord.
  • Vedhrfölnir means “who fades under the effect of the storm” is perched between the eyes of the eagle.

*Again, there is a great controversy on the subject. The edda talks about a tree on the roof of the Valhalla or valhöll called “Laeradr” or “Lérad”, it says that the Heidrun goat and the Eikthyrnir stag are found there. Nordic mythology does not report the existence of two mythological trees, therefore, Laeradr is assimilated to Yggdrasil the world tree.


Finalement, Nordic mythology tells us another fact about Yggdrasil, finally, more particularly Odin. It should be known that the consecration to Odin was mainly done by hanging. (Odin is also called Hangagudh or Hangatyr “god of the hanged”).

Odin sacrificed himself to himself, in order to acquire knowledge of the runes.

His self-sacrifice is told in the “Havamal” :

“I know I was hanging
To the tree beaten by the winds
Nine nights sentences,
Sorry for a spear
And given to Odin
Myself to myself given
To this tree
Of which no one knows
Where do the roots come from?”

Odin will stay hung from a branch of Yggdrasil for nine nights, pierced by a spear.

5.5 What happens to Yggdrasil during ragnarök ?

During the ragnarök “destiny of the powers” also translated as “the twilight of the gods” 5 major events will lead to the end of the worlds.

Only a man and a woman survive by hiding in the hollow of a tree, and will bring life back to the world. There is nothing in the myth of ragnarök that the tree in question is indeed Yggdrasil.

That said, it is also not mentioned that yggdrasil is destroyed during this event, some people think it is the protector of life during ragnarök.


Viking Symbols

The Vikings were based in Scandinavia from the 8th to the 11th century. Their territory expanded as they raided nearby countries. From 783 – 1066 B.C. is known as the Viking Age when the Vikings were at their strongest. The Viking’s territory was across Europe and into Russia, the Mediterranean, and parts of North Africa. The Vikings used a runic alphabet for written communication before Latin was introduced to their culture. They practiced paganism, the belief in more than one god, and used symbols throughout their life.

Here are some of the common Viking symbols:

Viking Axe

Symbol of strength, bravery

The Viking Axe was used on fields of battle by Viking warriors. The axe was shaped differently than axes in use today. The Vikings preferred their axes to be easy to make and use. The more axes they had the more weapons they had to fight with. The Viking axe had a single cutting edge. The bottom of the blade could be hooked shaped which helped grip in battle. The axe represents strength and bravery. Viking Axe

Mjolnir (Thor’s Hammer)

Symbol of power, protection, blessing

Thor was the god of war and thunder. Whenever Vikings heard thunder they knew Thor had used his hammer. Thor’s hammer could kill gods and bring down mountains. It was crafted by dwarves who said it would never fail and always return to Thor whenever he threw it. Mjolnir could also bring things back to life. If Thor’s goats that he used to pull his chariot died, all Thor needed was to save their skin and bones and he could use Mjolnir to bring them back to life. Mjolnir was used to bless births, marriages, and funerals. Vikings made amulets out of Mjolnir to wear as protection from storms.

Berserker

Symbol of bloodlust, uncontrollable rage, protection

Viking Berserkers were warriors. They would fight while in a trance-like existence and kill all of their enemies around them without thought. They were ruthless and fearless. Berserkers usually wore a bearskin when they fought. Berserkers worshiped the bear. They drew their powers from bears. While fighting Berserkers were safe from iron and fire and they howled, gnashed their teeth, and foamed at the mouth. They symbolized the bloodlust of war while they used their teeth and hands to rip apart their enemies. Berserkers were bodyguards and used as a shock force by kings. Some say that berserkers literally transformed into bears while in the midst of their bloodlust. Today the Danish guard wears bearskin hats as a symbol of the berserkers. Berserker

Wolves Symbol

Symbol of protection, loyalty, destruction, savagery

The wolf is both a positive and negative symbol in Viking lore. Along with the berserkers, there were another set of warriors who fought with bloodlust. They were called Ulfhednar. Ulfhednar were special warriors to Odin. Ulfhednar were similar to berserkers except that they fought in packs around the battlefield and wore wolfskins while fighting. They were protectors of people and would eventually end up in Valhalla. Viking Wolves Symbol

Fenrir is the son of Loki and a giantess. He was a large wolf who would not stop growing and who was uncontrollable, even by the gods. Dwarfs fashioned a chain to keep Fenrir under control. According to myth Fenrir is still chained and plots his revenge for being contained. At the dawn of Ragnarok Fenrir will break free and eat the moon and the sun. He will also kill Odin. Fenrir is a symbol of destructive forces. He is something that cannot be contained and will wreak havoc upon the earth.

Viking Ship

Symbol of power, determination, skill

The Vikings were one of the first Norsemen to travel and conquer parts of Europe. They were able to do this with their longships. Longships were made to be rowed or used with a sail. They stood up to the ocean and were important in wars. They could sail in both small streams and oceans and could be used to outpace their enemies. The curled front of the ship made many Europeans call them dragon ships. These were not large ships but were more like boats. Still, the Vikings used them to conquer Europe and sail to North America. Viking would often be buried in their longships so they could be used in the afterlife. Viking Ship

There were two famous longships in Viking mythology. First was Skithblathnir which was the god Frey’s ship. Frey was the god of fertility and peace. His ship could be folded up and stored in a pocket. It could also hold all the gods. They sometimes used Frey’s ship to travel anywhere they wanted to go.

The second ship is Nalgfar. It is the ship of Hel, the goddess of the underworld. It is made up of fingernails of the dead and will rise up against the gods during Ragnarok. Loki and the giants will helm the ship and use it to attack Asgard, home of the gods. Viking Ship Model Construction Kit

The Boar

Symbol of happiness, plenty, peace

The boar was used in Viking symbolism to represent plenty, happiness, and peace. Boars were the attendant spirits of Freya and Frey. Freya was the goddess of love and her boar was called Hildisvini. Hildisvini meant battle swine. Freya would ride her boar into battle. Frey is the god of fertility and his boar is named Gullinborsti, or golden bristles. Gullingorsti was made by dwarves and has bristles that shine in the dark. Vikings would make boar sacrifices to Frey and Freya. Viking Boar Symbol

Valknut

Symbol of bravery, courage, afterlife, destiny

The Valknut is a symbol of slain Viking warriors. There were three places a Viking could go when they died. They could end up in Hel which is what it sounds like. Hel is ruled by the goddess Hel and is a dark place that had a large feasting table. Warriors did not want to end up in Hel. People who die of disease or old age ended up in Hel. Another destination was Helgafjell which was a holy mountain where people lived a life similar to the ones they lived on earth.

The third-place a Viking could go when they died was reserved for the warriors. Only the warriors could end up in Valhalla. Valkyries would gather the dead warriors and fly them to Valhalla. In Valhalla, the warriors would meet the god Odin and feast and revel with him. When it came time for Ragnarok the warriors would rise and fight by Odin’s side in the final battle to determine who will rule the world. It was a great honor to end up in Valhalla and slain Viking warriors were held to the highest regard on Earth as well. Valknut Symbol in Jewelry

The three interlocking triangles represent the three afterworlds and the nine points represent the Nine Worlds which house the different beings from Viking legends.

Vegvisir (Viking compass)

Symbol of guidance, maintaining course, protection

The Vegvisir, or Viking compass, has eight different arms and was used as a protection spell from getting lost. It is composed of magical rune staves numbering eight in all. The Galdrabok, a book of spells, mentions the Viking compass as a symbol that was drawn in blood and was a symbol of protection. Each of the staves of the Viking compass represents a direction. Vegvisir (Viking compass)

The Viking compass was painted on warriors and ships and worn in amulet form by warriors. The Vegvisir can be found today on different types of jewelry. Vegvisir (Viking compass) Pendant

Odin’s Ravens

Symbol of wisdom, carnage

Odin had twin ravens named Hugin and Munin. Well before the Vikings, there were depictions of Odin with his ravens on brooches, amulets, and helmets. If someone saw a raven after making a sacrifice to Odin it meant that their sacrifice was acceptable. Ravens were often seen near battlefields. They are carrions who feed on the flesh of the dead. Because dead warriors were taken to Valhalla the association between Ravens and Odin was created.

Odin’s ravens were also thought to be sent into the world to gather information and wisdom for Odin. They would return at night and whisper what they had learned into Odin’s ears. They will also attend Odin in battle and inform him of his enemy’s plans. Art by Vanessa Foley

Helm of Awe

Symbol of power, victory, protection, bravery

The Helm of Awe is similar in design to the Vegvisir except that all of its staves are alike. It was used by the Vikings as a magical symbol of bravery and protection on the battlefield. It is considered a magical symbol that can bring about victory for those who wear it. The runes it is constructed of are symbols of victory and ice. This represents the hardening of the soul for preparation in battle. It is said that the dragon Fafnir wore the Helm of Awe into battle and felt invincible.

The symbol was worn by warriors and was painted on their forehead between their eyebrows like a third eye. The Helm of Awe’s power is centered in the pineal glands. It was said to offer physical, spiritual, and mental protection to the warrior who wore it. It helps a warrior conquer their own fear and then pose a threat to their enemies. Helm of Awe


The Valknut

The Valknut symbol involves three interlocking triangles. It is known from the Viking world in two forms. The Borromean form is three interlocking but separate triangles, while the unicursal form is drawn using a single line. It is generally though that these are variations of the same symbol, as archaeologically, they appear in the same contexts.

The name Valknut is not a traditional Viking name, but a modern Norwegian title given to the symbol. It combines the words for slain warrior, “valr”, and knot “knut”, to mean “knot of slain warriors”. This name was chosen as the Valknut appears to be associated with the dead, and with Odin, the god of war and the dead.


Let's Wrap it Up

Today we have tried to explain the meanings of the most popular Norse mythology symbols. However, keep in mind that there were countless others back in the day. It is no surprise, considering that those symbols were as important to Vikings as religious iconography is to us nowadays.

Norsemen genuinely believed that symbols had magical powers that could help them overcome any obstacle on their life path. The importance of these symbols in the Vikings era can best be illustrated by countless discoveries of various Norse symbols in the pre-Christian Scandinavia.

Truth be told, I really envy the Vikings. It must have felt great to believe that wearing a special amulet could help you win battles, find the right path when you were lost at sea, increase your strength, protect your loved one, and help you solve any other problem you encountered. Even if it was just in your mind. And in these awkward times today, I would like nothing more than a magical amulet with Norse symbols to help me on my life path.

So, why don't you choose a Viking item with a Norse symbol that you loved the most from our vast offerings? After all, who knows? Maybe the Vikings knew something about magic that we don't know today. Skål!


Voir la vidéo: Symboles nordiques - unboxing